Passage à Table

Sur scène, quelques chaises,
un portant avec des vêtements, un ukulélé.
On entend une femme parler au téléphone hors champ,
il y a des bruits comme si on bougeait du mobilier.
La femme entre sur le plateau
et installe une table à roulettes et une boite en fer.
On comprend vaguement qu’il est question d’un papa mort,
que la personne au téléphone s’appelle Isabelle
et qu’elle a besoin d’être consolée.

Puis la femme sur le plateau nous voit, nous spectateurs,
a l’air surpris, termine rapidement la conversation
et s’adresse à nous :

Bonjour mesdames et messieurs dames,
merci d’avoir été aussi nombreux
pour la cérémonie en hommage au DCD.
Pour ceux qui ne le sav’raient pas,
je m’appelle Gustina.
Isabelle a eu un contre-temps
mais elle va bientôt arriver pour son papa.
Je suis à vous dans quelques instants,
le temps de me changer.

À partir de là, de confidences en coups de gueule,
Gustina va nous conduire au cœur de l’être intime
d’Isabelle et nous dévoiler son secret, terrible et
fondamental. Sa parole de clowne, décalée, sincère,
complètement barrée, puissante, hilarante, libre va nous
aider à envisager l’inacceptable et à porter un regard tendre
voire léger sur la férocité de notre humanité.

D’Isabelle à Gustina
Il n’y a qu’un pas
un passage
Passage à Table !

Jeu : Isabelle Bazin
Écriture : Françoise Fognini et Isabelle Bazin
Mise en scène : Johan Lescop et Françoise Fognini
Régie son et lumière : Fabrice Garnier


Livre d’Or

Gustina ça déchire. Courrez la voir sur une des dates de la tournée !

Merci pour la tendresse.

Bravo pour ce très sensible et poétique spectacle qui rend la mort légère.

Bravo pour ce spectacle intime, c’est grand quand le rire flirte sans cesse avec les pincements au cœur.
Au delà d’être une très belle performance de clowne (j’ai pris un immense plaisir à voir la grande technicienne qu’est Isabelle Bazin, c’est un bonheur pour moi qui aime le clown), c’est un beau spectacle sur les rapports familiaux. Il parle avec une grande justesse et poésie des amour-haine qu’on peut avoir pour ces gens si proches et étrangers à la fois avec lesquels on a grandi et qui seront toujours un peu avec nous.
L’espace que propose le clown permet de parler de la violence que la comédienne a vécue d’une manière très juste, très courageuse, il offre la possibilité d’explorer les paradoxes de ces sensations difficiles. Nous public, on n’est jamais pris en otage face à cette histoire, les choses sont suggérées, on les devine et en même temps elles sont bien là dans notre esprit.
Finalement, c’est aussi un spectacle sur la joie que l’on se donne à soi, sur la douceur qu’il est important de s’offrir.
J’ai adoré la chanson d’Isabelle à sa clown Gustina et l’inverse, une déclaration d’amour au théâtre, aux multiples facettes que l’on porte en soi.
Merci beaucoup !
Et bravo d’avoir saisi ce sujet, d’y avoir plongé entièrement et (presque) nue, je suis certaine que ça parlera à beaucoup de gens à leur endroit.

Maud Pougeoise

J’ai ri et presque pleuré. C’est ça, aimer ?

Mille bravos et merci pour ce premier spectacle.

Fan depuis le confinement ! Merveilleuse Gustina, merveilleuse Isabelle. Quelle belle soirée !

C’était la seconde fois que je venais te voir et c’est toujours un grand plaisir !

Merci pour ce joli joli moment plein de finesse et de délicatesse, poésie et légèreté !

Continue sur cette voie belle Gustina, à nous remplir les yeux d’étoiles !

Embarquement immédiat avec Gustina ! 1er spectacle post-confinement, il était temps, il était bien !

Je me suis accrochée à toi et tu m’as emmenée dans chacune de tes émotions. J’ai beaucoup ri, j’ai aussi pleuré. Ce que tu manifestes est d’une grande justesse. Gustina et Isabelle me sont allées droit au coeur. Merci !

Merci pour ce bon moment partagé, de rire, de larmes, de surprises, de joie… De vrais moments de vie interprétés d’une très belle manière.

Isabelle est comme Gustina, elle est très forte !! Mille bravos.

Bravo Isagustinabelle

J’ai été transportée dans l’univers de Gustina, dans ces différentes traversées d’émotions. Dans ce spectacle, j’ai eu la sensation d’être embarquée crescendo dans ses/tes émotions, de découvrir peu à peu le personnage du père…
En y réfléchissant, ce qui était d’autant plus fort, c’est que je n’ai jamais ressenti de sentiments négatifs-désagréables (comme de la tristesse, de la colère, de la violence, de l’apitoiement…). J’aurai même envie d’ajouter que les personnages m’ont tous apparu « beaux-touchants », drapés chacun dans une humanité qui peut être la notre.
Le personnage de Gustina m’a emportée par sa fragilité, sa tendresse mais aussi sa force de caractère, de Vie pour nous dévoiler peu peu la vérité de « son amie »

Merci pour ce spectacle, c’était drôle et touchant

Quel chouette moment tu nous as fait passer. Merci.

Bravo d’évoquer ce sujet si grave.

Merci Gustina et bravo pour votre délicatesse et humour !

Merci de nous faire réfléchir à mourir de rire. Tu fais très fort.

Merci Gustina pour ce spectacle tout en nuances sur un sujet si difficile.

Très beau spectacle. Toujours sur le fil entre rire et larmes (un petit peu seulement…!) et quelle clowne !

Bravo & gratitude.

Merci Gustina d’être venue de si loin si près ! Très juste.

Un beau texte, très fort. Merci Isabelle !

Gustina, Isa, même combat… Du rire, de l’émotion, le tout au diapason, à l’unisson, Jean d’Ormesson, poil au bidon.

Un simple mot d’amour alors : ♥

Merci Gustina pour ce beau moment d’émotion et de rire en même temps…

Spectacle émouvant, drôle et tendre. Brava Gustina !

Je n’avais pas vu Gustina depuis ses débuts. Toujours aussi drôle, j’ai ri et pleuré aussi ! Merci !!

Merci pour ce moment de partage tant attendu après cette période si difficile ! J’ai perdu mon papa et j’organise la dispersion de ses cendres, cela m’a donné des idées 😉

Mille mercis pour cette féérie…

Merci Gustina pour ce déconfinement joyeux et sensible… J’ai adoré reconnaître ton rire autrement en causant à la fin !

Merci pour cette expérience.

Spectacle très grave, mais raconté avec humour. Moment d’émotion…

On n’a dit que des mots doux sur Gustina.

Merci Gustina pour ces passages entre rires et larmes. Merci Isabelle pour ce partage d’une partie d’intimité qui ne nous laisse pas indifférent. Et merci pour ce bel hommage au clown. La vie est belle !

Parce que je crois qu’il importe de « dire » avec justesse. Merci.

Isabelle, j’ai eu beaucoup de joie et de bonheur à revoir « Passage à table ». Tu as un immense talent de comédienne et musicienne, mais surtout tu touches au coeur. J’ai été bouleversée. Mer-ci !

Bravo Isabelle, bravo Gustina, on a passé un bon moment. Ça fait du bien !